« Destination » de Chiharu Shiota

vue de l'expo S. Chiota

Après sa remarquable intervention, exceptionnellement blanche, au Bon Marché Rive Gauche à Paris au début de l’année, l’artiste japonaise Chiharu Shiota est de retour à Paris dans les deux espaces de la Galerie Daniel Templon dans ses deux couleurs fétiches le rouge et le noir.

Dans l’espace principal de la galerie règne une installation in situ spectaculaire et immersive. Flotte dans un océan tissé de fils rouges, un immense bateau de 5 mètres dont l’armature de la coque ressemble à un squelette humain. Sommes-nous dans un océan rouge ? Dans un organe qui nous digère ? Dans le ventre d’une mère nourricière avant de naitre ? Dans la toile d’une araignée géante ? Les œuvres de Chiharu Shiota engagent l’implication mentale et corporelle du spectateur. Protéiforme et extrême, sa pratique artistique explore les notions de corps, de temporalité, de mouvement, de mémoire et de rêve.

A cet environnement répondent de grandes peintures tissées, les Skins, renvoyant à des visions tout aussi poétiques et ambigües du corps, de sa surface, de ses réseaux de connexion. C’est la première fois que Chiharu Shiota présente ses tableaux qui ont nécessité un très long travail de recherche et de mise au point avant de voir le jour. Des œuvres complexes et absolument remarquables.

Une nouvelle série de sculptures inédites de fils rouge emprisonnant des objets – robe, arme – complète cette exposition évocatrice des questionnements métaphysiques de l’homme, de ses difficultés à comprendre le monde et des relations complexes entre les êtres.

Vue de l'expo Destination_Galerie Daniel Templon_Paris 2017 (1)

A l’occasion des 500 ans du Havre, Chiharu Shiota présentera également du 27 mai au 8 octobre 2017, Accumulation of Power, une grande installation in situ dans la fameuse Église St. Joseph du Havre – architecte Auguste Perret.

Chiharu Shiota « Destination »
20 mai – 22 juillet, 2017
Galerie TEMPLON  – 30 rue Beaubourg – Paris

http://danieltemplon.com/

Publicités

Privatiser le 1er événement consacré à l’art contemporain asiatique

ASIA NOW

Offre Asia Now

Soyez les premiers à faire découvrir la nouvelle scène artistique asiatique et faites rayonner votre marque.

APPELEZ-NOUS AU 06 30 40 31 31

Le Cercle PNS découvre Mapplethorpe

 
Le Cercle Photononstop découvre Robert Mapplethorpe

Le Cercle et ses membres se sont retrouvés dans une ambiance conviviale pour parcourir ensemble, vendredi dernier, la rétrospective de Robert Mapplethorpe au Grand Palais. Guidés par des conférencières de qualité, nous avons découvert son oeuvre plus en profondeur, en suivant une chronologie inversée de son travail: l’oeuvre introductrice de l’expo n’est autre que son explicite et fascinant autoportrait réalisé un an avant sa mort, le représentant poing serré autour d’une canne dont le pommeau est une tête de mort. La rétrospective se referme sur ses tous premiers travaux de photographe: ses portrait. C’est avec admiration que nous avons parcouru vingt années de photographie de cet artiste talentueux parti trop tôt, et, c’est tout naturellement que nous est venue la question de la tournure qu’aurait pris son oeuvre, de la manière dont aurait évolué son travail si la maladie ne l’avait pas emporté si jeune. La géométrie des compositions, la perfection des formes et des corps, le sadomasochisme gay… auraient-ils demeuré au coeur de son inspiration? Quoi qu’il en soit Robert Mapplethorpe serait sans l’ombre d’un doute resté dans son obsession du contrôle, du calcul précis du moindre détail sans rien ne laisser au hasard dans sa minutieuse et perpetuelle quête de perfection.{jcomments on}Lire la suite...

 L’aménagement d’une salle interdite aux mineurs contenant les photographies jugées choquantes est juste et légitime, mais cela est dommageable pour l’oeuvre de Mapplethorpe dans la mesure où elle l’adoucit, réduisant ainsi l’importance de la place de la pornographie qui est pourtant au coeur du projet artistique de celui qui ne cessait de répéter qu’on ne peut dissocier sa vie sexuelle de son art, et qui, en accord avec son temps, s’est épanoui dans le New York des années 1970 et 1980, marqué par la libération sexuelle et l’affirmation de l’identité gay.
Nous avons passé un agréable moment et éprouvé beaucoup de plaisir à parcourir cette belle exposition et à plonger, ensemble, dans l’univers d’un Robert Mapplethorpe qualifié par ses proches d’extrêmement gentil et doux mais qui, manifestement, exprimait à travers son art quelque chose de beaucoup plus sombre et mystique… Un fascinant paradoxe.
Un grand merci à tous ceux qui ont répondu présents à notre invitation.
Nous vous retrouvons très prochainement pour de nouvelles aventures artistiques !
 
 
 

crédits photo: Ava Bojovic

Plus d’infos sur l’expo ?

 

http://www.grandpalais.fr/

Le Cercle Photononstop invite à Monumenta 2014

Le Cercle Photononstop s’est rendu à l’expo Monumenta 2014 !

 

© Photos : Patrice Huchet

C’est comme toujours dans une ambiance chaleureuse (et la chaleur règnait en maître ce jour là) et détendue que les membres du Cercle Photononsop se sont retrouvés, en ce jeudi 12 juin ensoleillé, pour découvrir ensemble l’oeuvre monumentale des Kabakov, (couple d’artiste Russes d’origine Ukrainienne travaillant en tandem) exposée sous la Nef du Grand Palais, à l’occasion de Monumenta 2014. Nous avons parcouru l’Etrange Cité, traversé les ruelles de ce village utopique aux murs blancs immaculés, pour visiter les cinq pavillons et les deux chapelles qui la composent. La cité des Kabakov suscite des réflexions sur l’existence possible de mondes célestes au-delà du nôtre. Chacun des cinq bâtiments contient un récit qui traite d’une voie possible pour atteindre l’au-delà et dans chacun de ces espaces règne une atmosphère calme et paisible, coupant le spectateur du monde réel et le menant naturellement vers la reflexion, la méditation et le recueillement, le laissant libre de sa propre interprétation des oeuvres. Si à première vue, certaines d’entre elles (comme le musée vide, par exemple) peuvent laisser perplexe et dubitatif, nos conférencières de qualité ont su nous dévoiler les messages implicites incontournables de l’oeuvre des Kabakov et, ainsi, nous faire comprendre et rentrer plus en profondeur dans leur univers spirituel et décalé.
L’Etrange cité peut paraît « petite », à la fois par rapport au poids imposant de la verrière du Grand Palais mais également par rapport aux oeuvres monumentales présentées lors des précédentes éditions de Monumenta. Néanmoins, Monumenta 2014 a le mérite d’être une oeuvre « complète » puisqu’elle mêle avec brio installations, peintures, dessins, architecture, sculptures et musique.
 

 

© Photos : Patrice Huchet             

Un grand merci à tous ceux qui ont une fois de plus répondu présents à l’invitation ! Nous avons pris beaucoup de plaisir à découvrir avec vous le travail du couple Kabakov à travers cette belle et mystérieuse installation immersive. Pour ceux qui n’ont pas pu être des nôtres, dépêchez-vous d’y aller,il ne vous rester plus beaucoup de temps !!!

 
Crédit photos: Ava Bojovic
 
 
 MONUMENTA 2014 : Du 10 Mai 2014 au 22 Juin 2014
10 Mai 2014 – 22 Juin 2014
 Au Grand Palais
 3, avenue du Général Eisenhower
 Horaires: Lundi, mercredi et dimanche 10h – 19h
Jeudi, vendredi et samedi 10h – 00h
Fermeture hebdomadaire le mardi
Lundi, mercredi et dimanche 10h – 19h
Jeudi, vendredi et samedi 10h – 00h
Fermeture hebdomadaire le mardi
Pour la nuit européenne des musées : entrée gratuite le samedi 17 mai de 20h à minuit – See more at: http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/monumenta-2014-ilya-et-emilia-kabakov#sthash.4VYjBRTT.dpuf


Le Cercle Photononstop

invit_logo
une opération 360°
  • Contexte : En 2011, dans un environnement concurrentiel en pleine mutation, il s’agissait de redonner un positionnement à la marque Photononstop. Outre les outils traditionnels de communication déployés à l’attention de l’ensemble des clients, il a été décidé la Création d’un Cercle VIP : un mini réseau autour de l’art contemporain.Le CERCLE avait pour vocation d’offrir aux clients à fort pouvoir de prescription ou influents, un espace de proximité, un lien particulier et privilégié dans un esprit Club, en partageant les expositions d’art contemporain majeures et répondre mieux au positionnement de proximité et de créativité que recherche Photononstop.
  • Le principe : une invitation chaque mois à une expo majeure à Paris (accueil privilégié et visites guidées). 2 fois par an, une privatisation d’une expo avec traiteur. Un blog a été créé comme fil conducteur. Ce portail est un lieu d’échanges et de partage de coups de cœur ou d’actualité consacré à l’art contemporain
  • Les moyens déployés : Création d’une identité visuelle: logo, blog… brief créatif, web agency, traiteurs, partenaires, institutions culturelles, rédacteurs, réseaux sociaux, e-mailing, newsletter…
  • Résultats : augmentation de la notoriété, augmentation de l’image de marque, augmentation du nombre de consultations et du CA. Les membres sont devenus prescripteurs du Cercle et de Photononstop, augmentation du nombre de membres.
  • Evaluation : conduite projet 360, expérience complète car pluridisciplinaire : événementiel, création de contenu, web, identité de marque, rythme mensuel…Evénement très attendu, reconnaissance importante des membres.

carton_R-V_invitation_lecercle-1   home page le cercle

lazano hemer