Très beau métissage visuel et culturel de Njideka Akunyili Crosby

06-njideka_akunyili_15_nwantiniti_2012
Nwantinti – 2012 © Njideka Akunyili Crosby

Les œuvres complexes et multicouches de Njideka Akunyili Crosby reflètent une identité transculturelle contemporaine. Les grandes compositions figuratives de Akunyili Crosby, combinant dessin, peinture, collage sur papier, sont tirées des souvenirs et des expériences de l’artiste.

Elle utilise le langage visuel et les traditions héritées de la peinture occidentale académique et classique, en particulier le portrait et la nature morte. Et ces personnages et les scènes de Akunyili Crosby, occupent une zone liminale, que le théoricien post-coloniale Homi K. Bhabha appelle « le troisième espace », un point de chevauchement, de fusion et de mélange des influences culturelles spécifiques aux communautés de la diaspora.

Akunyili Crosby est né au Nigeria, où elle a vécu jusqu’à l’âge de seize ans. En 1999, elle a déménagé aux États-Unis, où elle vit depuis. Son identité culturelle combine de forts attachements au pays de sa naissance et à son pays d’adoption, une identité hybride qui se reflète dans son travail. L’artiste remplit son travail avec des images de sa famille et de ses amis, dans des scénarios dont les détails sont tirés des expériences nationales de tous les jours au Nigeria et en Amérique. Ceux-ci comprennent des souvenirs des années de formation de son éducation, ainsi que les relations les plus récentes et les expériences. Son travail se caractérise souvent par un élément d’autoportrait, comme dans une série de scènes intimes de l’artiste avec son mari fait dans les premières années de leur mariage.Les compositions picturales de Akunyili Crosby sont complétées et renforcées par des éléments de collage soigneusement choisis et intégrés, principalement des transferts d’acétone de petites images photographiques. Certaines de ces images sont issues des archives de l’artiste, faites de clichés personnels, de magazines et de publicités, tandis que d’autres proviennent d’Internet. Ces éléments présentent une métaphore visuelle convaincante pour les couches de mémoire personnelle et l’histoire culturelle qui informent et rehaussent l’expérience du présent.

njidekaakunyili.com/

Galerie Victoria Miro   : http://www.victoria-miro.com/artists/185-njideka-akunyili-crosby/

Continuer la lecture de Très beau métissage visuel et culturel de Njideka Akunyili Crosby

« Ballads of Shanghaï » de Graham Fink

GRAHAM FINK’S EXHIBITION of PHOTOGRAPHS
‘BALLADS of SHANGHAI’
is at Riflemaker from 1 – 20 of February 2016

graham fink

Graham Fink est un artiste britannique pluridisciplinaire pratiquant la photographie, le cinéma, la peinture et le dessin. Il a été récompensé du Grand Prix de Cannes (2012) et de quatre BAFTAS.
Avec une récente exposition solo de ses photographies à la Shanghai Art Fair (2014), la nouvelle exposition de Graham Fink présentée actuellement à la galerie londonnienne Riflemaker est une observation de la destruction et de la renaissance des bâtiments en béton à Shanghai.

graham Fink 1 graham Fink 2 graham Fink 3

http://www.riflemaker.org/s-current-exhibition-2

http://www.grahamfink.com/

Jean-François Lepage à la galerie Madé

jean-francois-lepage_02

Photographe de la déconstruction, Jean-François Lepage réalise des images hybrides. Comme un chirurgien de l’image qui aurait rencontré Picasso. On hésite entre peintures, découpages, collages, photos… il brouille les pistes mais c’est bien avec le medium photographique qu’il s’exprime. Des images envoutantes.
À l’occasion de la sortie de Moonlight Zoo, la première monographie de Jean-François Lepage, à paraître en mai 2015 aux éditions Prestel, la Galerie Madé présente sa dernière série intitulée Recycle (Prelude) – le premier opus de son nouveau travail photographique.

Galerie Madé – 30 rue Mazarine – 75006 Paris  http://galeriemade.com/artistes/jean-francois-lepage/

 

JeanFrancoisLepage 2013_lepage_untitled2 09____Jean-Francois_Lepage-15 6.+2013_lepage_untitled4 1.37-LEPAGE-7000-ELIE-4