Eden numérique au Domaine de Chaumont sur Loire

IN – OUT / Paradis Artificiels 2017 de MIGUEL CHEVALIER
Musique : Jacopo Baboni Schilingi

in-out_5
IN-OUT Paradis Artificiels 2017 – Miguel CHEVALIER

Miguel Chevalier revient au Domaine de Chaumont dans le cadre de la 26e édition du Festival International des Jardins. Après avoir couvert le monde d’une peau de pixels à Singapore, Shanghai, Berlin, Fès, Ibiza ou Paris notamment lors de la Art Paris Art Fair de 2014 avec  « L’Origine du Monde » projeté sur  la façade du Grand Palais, Miguel Chevalier a imaginé « IN – OUT / Paradis Artificiels » est une installation multisensorielle pour le parc du Domaine de Chaumont-sur-Loire et accompagnée par une musique générative originale de Jacopo Baboni Schilingi.
Une architecture demi-sphérique recouverte de films holographiques, s’irise au soleil, tel un scarabée géant de 12 mètres de diamètre. Selon la luminosité, cette œuvre embrasse toutes les couleurs du spectre lumineux et attire le visiteur.

Invité à pénétrer dans ce dôme géodésique, le visiteur découvre à l’intérieur d’un second dôme un jardin virtuel projeté sur les parois à 360°. L’isolation du dôme intérieur par un couloir circulaire permet l’immersion complète du visiteur dans ce paradis artificiel. L’architecture demi-sphérique et le dispositif de miroirs occultant la vision des angles repoussent les limites de l’espace virtuel. Le visiteur quitte ainsi la réalité et profite de cette expérience d’immersion unique où tous ses sens sont mis en éveil. Ce jardin virtuel explore avec poésie la question du lien entre nature et artifice. Le jardin se renouvelle et se métamorphose en permanence, enrichi par la musique de Jacopo Baboni Schilingi.
Projetée sur les parois à 360°, l’installation numérique “Trans-Natures” sollicite d’abord le sens de la vue. Après “Sur-Natures” et “Fractal Flowers”, “Trans-Natures” présente une nouvelle génération de plantes et de fleurs artificielles démesurées.

Par cette immersion au cœur de cette architecture demi-sphérique enveloppante, ce monde virtuel reconfigure notre vision du lointain et du proche, ouvre sur l’infini. Les plantes tournoient et s’entrelacent en un mystérieux ballet végétal. La légèreté de leur danse trace les contours d’un jardin, qui comme un microcosme, semble résumer l’évanescence de la beauté et de la vie.

IN – OUT / Paradis Artificiels 2017 – Miguel Chevalier
Musique : Jacopo Baboni Schilingi – Logiciel : Claude Micheli – Production technique : Voxels Productions

26e Edition du Festival International des Jardins

FLOWER POWER – LE POUVOIR DES FLEURS

Domaine régional de Chaumont-sur-Loire
41150 Chaumont-sur-Loire
Du 1 avril 2017 au  2 novembre 2017

www.domaine-chaumont.fr

http://www.miguel-chevalier.com/fr/out-paradis-artificiels

IN - OUT
IN-OUT Paradis Artificiels 2017 – Miguel CHEVALIER

Grâce au soutien de Claire et François Durand-Ruel, Danièle Kapel-Marcovici / Présidente de la Fondation Villa Datris, Brigitte Lescure et Emmanuel d’André, Antoine Wargny / Wargny Assurances, Lélia Mordoch / Galerie Lélia Mordoch – Paris / Miami, Nicolas Gaudelet / Voxels Productions

 

IN - OUT Paradis Articiels
IN-OUT Paradis Artificiels 2017 – Miguel CHEVALIER

Crédit photo : Miguel Chevalier

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s